fbpx
Nadège Lombardo Ianni - Ancienne Participante certifiée Naias Formation
Nadège Lombardo Ianni - Ancienne Participante certifiée Naias Formation

Aujourd’hui, je sais monter une boîte et aussi la couler mais je n’ai plus peur. Je sais qu’il y a un “après”. […] j’ai parallèlement monté MyEasyCode, une plateforme d’apprentissage au code de la route

J’ai pu appliquer tous les enseignements dès le début de la formation. J’ai aussi eu l’opportunité de prendre MyEasyCode comme cas d’études et ainsi faire d’une pierre deux coups.

Berlioz, Stendhal, Champollion et… Nadège

Nadège, 36 ans, a démarré sa carrière à 18 ans en alternance d’un BTS Force de vente à… Grenoble.

Tout juste diplômée, elle rejoindra, un peu par hasard, le Centre Universitaire Hospitalier local où elle occupera un poste au service Achats pendant un peu plus de 5 années mais où elle finira par s’ennuyer quelque peu et par partir.

La douce ascension…

Revient alors l’alternance, le besoin d’apprendre de nouvelles choses, de se renforcer, de compléter ses compétences.

Elle découvre alors le marketing à 25 ans d’abord en formation puis en occupant un poste dans un tout nouveau secteur pour elle, le transport collectif.

« Et puis, un jour, on m’a proposé un nouveau challenge, celui de remplir des cars »

Sa mission, redresser la ligne budgétaire déficitaire de l’activité navettes aéroportuaires.

Elle y fait ses premières expériences digitales en douceur ; une page Facebook, quelques publications sur les réseaux sociaux. Tout ça est encore bien timide jusqu’à une dernière initiative : la vente en ligne de billets, le e-commerce donc.

« Mais à nouveau, j’ai fait le tour de la question. Je commençais à m’ennuyer, à me sentir étriquée ».

Première de cordée…

Elle connaît une véritable ascension en décidant de rejoindre l’entreprise familiale où elle découvre la gestion d’entreprise, la gestion des ressources humaines et y prendre vraiment goût. L’entreprise passe rapidement de 3 à 15 personnes.

L’expérience est très belle jusqu’à l’entrée en vigueur de nouvelles réglementations qui conduiront l’activité à sa liquidation malheureusement.

« Aujourd’hui, je sais monter une boîte et aussi la couler mais je n’ai plus peur. Je sais qu’il y a un “après”. D’ailleurs, j’ai parallèlement monté MyEasyCode, une plateforme d’apprentissage au code de la route ».

C’est à cette période qu’elle fait une recherche en ligne pour une formation en marketing digital. Elle en veut une qui soit courte, complète, certifiante et financée. Rien que ça…

Elle repère Naïas très vite sur www.moncompteactivite.gouv.fr qu’elle peut financer avec son compte personnel de formation, mieux connu sous le sigle CPF. C’est la seule qui réponde à ses critères à l’époque, et semble-t-il, encore aujourd’hui. Et puis, c’est le coup de cœur quand elle croise le chemin de la fondatrice de l’école, Cindy Dorkenoo.

« J’avais devant moi, une passionnée, quelqu’un très à l’écoute et qui maîtrisait tellement son sujet. »

Nous sommes en septembre 2017. La prochaine promotion démarre en octobre à Paris. La formation n’est pas encore déployée au niveau national comme c’est maintenant le cas mais peu importe. Elle s’installe temporairement à Paris.

L’ascension commence. Pas à pas.

  • Premier module : octobre 2017
  • Second : décembre 2017
  • Quatre derniers modules en avril 2018

« J’ai pu appliquer tous les enseignements dès le début de la formation. J’ai aussi eu l’opportunité de prendre MyEasyCode comme cas d’études et ainsi faire d’une pierre deux coups.

Les supports pédagogiques étant partagés sur un drive et disponibles à vie, je reprends et réutilise régulièrement les supports de cours, les outils qui ont été mis à notre disposition. Ils me sont réellement toujours très utiles.

Mes deux conseils aux prochains stagiaires Naïas :

  1. Prendre des notes consciencieusement en continu,
  2. Faire une liste, au fur et à mesure, de toutes les choses à mettre en place, modifier, optimiser dans son entreprise ou celle choisie en début de parcours. »

Le sommet

L’épanouissement de Nadège est flagrant. Elle a fait le choix de se mettre à son compte définitivement. Lancée en juin 2019 en freelance, elle a dû laisser sa propre plateforme de côté. Elle ne trouve plus le temps de s’y consacrer pleinement et fondamentalement.

« C’est l’explosion totale depuis la formation. En une semaine, en août, j’ai conclu 3 beaux contrats »

Elle souhaite faire ce qu’elle aime le plus maintenant : aider les entreprises à mettre en place leur propre stratégie marketing digital, les aider à se faire connaître, à se développer, à se transformer. Elle redistribue aussi ce qu’elle a appris puisqu’à son tour, elle dispense des formations à des étudiants, des salariés et des dirigeants et qu’elle ne semble pas vouloir s’arrêter là.

Il semble évident qu’elle n’en est qu’au début. Maintenant équipée du bon bagage, elle gravira encore bien d’autres sommets à l’avenir.

Auteure du portrait : Valérie Lévy

Valérie Levy

No comments yet.

Leave a comment

Your email address will not be published.